Chroniques

Les Outrepasseurs, t. 2, La Reine des Neiges, Cindy van Wilder

semainealire4

Résumé : 

Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa, la Reine des Neiges. Ils ignorent qu’ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire.

J’avais ADORÉ le premier tome de cette saga, que j’avais dévoré d’une seule traite tellement il m’avait plu. J’avais donc très hâte de me plonger dans le deuxième, mais avec une pointe d’appréhension : dans le premier tome, on ne suit presque pas Peter, le héros principal qui vit à notre époque, mais on est plongé·e dans les souvenirs des origines des Outrepasseurs, à l’époque médiévale. Dans le tome 2, retour dans le présent aux côtés de Peter, ce qui me faisait craindre de moins apprécier l’histoire.

J’ai rapidement été rassurée, j’aime toujours autant l’univers créé par Cindy van Wilder. J’ai quand même eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire car ma lecture du premier tome commençait à remonter ; j’aurais dû le feuilleter à nouveau avant d’attaquer le tome 2, j’aurais certainement plus apprécié les premières pages qui ont été un peu difficile, pour me remémorer l’intrigue.

L’action met du temps à se mettre en place pour de bon, mais cette lenteur ne m’a pas du tout gênée car elle mettait en place une ambiance inquiétante, quelque chose cloche et autant le lecteur ou la lectrice que les personnages ne savent pas vraiment ce qu’il se passe et jusqu’où cela peut mener. En fait, ce tome est un tome de transition entre la présentation de l’univers et le dénouement de l’intrigue. On peut souvent faire ce reproche aux deuxièmes tomes des trilogies (cette saga étant pensée comme une trilogie originellement, avant que Cindy van Wilder ne rajoute un quatrième tome), mais ça ne m’a pas dérangée car de nouveaux éléments étaient quand même apportés, on en apprend beaucoup plus sur le fonctionnement de la société des Outrepasseurs à l’époque contemporaine, ce que j’ai vraiment trouvé intéressant.

J’ai été très heureuse de découvrir vraiment le personnage de Peter, que j’ai beaucoup aimé car il n’est pas du tout lisse : contrairement aux autres Héritiers qui acceptent leurs pouvoirs et leur condition, Peter refuse tout cela et fait tout pour s’extraire de cette société dont il rejette les valeurs, mais est confronté à la question de savoir jusqu’où il est prêt à aller pour faire cesser la malédiction qui pèse sur les Outrepasseurs. Souvent dans les romans fantastique ou fantasy, les personnages acceptent leurs pouvoirs et se lancent dans les quêtes qui leur sont confiées et même si j’aime retrouver ce schéma, j’ai beaucoup aimé rencontrer un héros qui cherche à fuir les pouvoirs qu’il découvre.

Je vais maintenant m’empresser de lire le troisième tome, car ceux et celles qui ont lu La Reine des Neiges comprendront que je ne peux pas rester longtemps avec cette fin sans continuer la saga… On en reparle donc très vite !

Les infos pratiques : 

Les Outrepasseurs, t. 2, La Reine des Neiges, Cindy van Wilder, éditions Gulf Stream, 18€

Publicités

Un commentaire sur “Les Outrepasseurs, t. 2, La Reine des Neiges, Cindy van Wilder

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s